Dimanche, le retour :-) --> :-( *

 par Camille

30
07 | 13

Petit bonus au dernier article de FredX, le petit reporter incroyable de la rando5B
* pour rappeler le travail artistique et symbolique de Sylvie


Tout d'abord commençons cet article par une flopée de remerciements pour FredX car tous les soir il s'est montré dispo pour recueillir nos informations par téléphone, sans tarder il traduisait nos brèves restitutions en des récits palpitants, et en mettant en ligne ses articles il tissait toujours un peu plus le lien qui unissait les patineurs à leurs entourages. Un merci viendra ensuite pour son sourire gourmand et édenté, mais ça, ça s'expliquera quelques lignes plus bas !


L'histoire de ce dernier épisode commence Chez Francky, samedi soir.
Dans un décor Vintage, enthousiasmés par le "ce soir on peut se lacher" de la Directrice, nous avons savourés les hamburgers de chez Francky (pain maison et frites maison entre autres, c'était très "mmmmh"), ses pizzas, ses salades accompagnées d'un boule de glace tomate-basilic, ses desserts, son rosé, sa gentillesse... et les comptes impeccables de la serveuse au moment de passer en caisse (référence à notre déconvenue de Saint-Saulge). Et puis c'est toujours sympa de rencontrer des passionnés, et Francky est fou de son décor à l'américaine, son authentique frigo Coca-Cola des années 50, ses banquettes avec selleries dignes de plus beaux modèles automobiles... à voir sur sa page Facebook

     

La soirée s'est déroulée agréablement en compagnie de la Titi's Family. Une surprise qui a vraiment fait plaisir à tout le monde. Puis est venu le moment du tirage au sort... et Reno, un peu gêné quand même, a désigné de sa main "innocente" le petit papier "Arno". Allez Arno, un second tour de bahut pour toi, même si le premier fût bref car rapidement relayé. S'en est suivie une petite marche digestive dans Bellegarde, et un retour aux tentes dans un camping en plein festin. La directrice aura eu une bonne raison de mal s'endormir ! :-P

Dimanche matin, en souvenir d'un petit footing matinal entre la chenille et son futur escargot, Arno et moi nous sommes rendus en petite foulée à la boulangerie. Une occasion de plus de faire le tour du joli château de Bellegarde. Vraiment cette ville est un belle destination pour une virée de fin de semaine.
Dernier pliage des tentes sous les assauts des moustiques, derniers enfilages de patins, comme dit Reno, toujours commencer par celui qui fait le moins mal, sinon le second ne passera pas !

Pour cette dernière étape les routes sont plutôt bonnes, les reliefs plutôt lissés également. Rien que ça, ça annonce la fin de l'aventure.
Nous passons par Echilleuses, les garçons oublient bien vite le premier "E" et trouvent que la suite nous va bien :

Puis vient la pause de 10h, et là il y en a des choses à dire... Autant Bellegarde est une ville jolie et hospitalière, autant si vous comptez vous y rendre mieux vaut-il éviter les escales à Briarres-sur-Essonne... sauf si Monsieur le Maire est en voyage d'affaire, là ça peut le faire.
10h, nous cherchons donc un petit endroit avec point d'eau et la plage suffisante pour garer le bahut et sa remorque. Les marches arrières sont interdites (à moi du moins, mais je ne suis pas une référence ;-)) Nous visons donc le petit parking de l'église de Briarres-sur-Essonne. Ne pouvant nous engager au fond du parking et manoeuvrer pour en ressortir, nous nous garons à l'entrée, laissant 4m derrière la remorque pour permettre l'accès du parking aux (rares) automobilistes. Le premier à vouloir sortir, le fait sans difficulté et avec le sourire, mais malheureusement le second s'est trouvé beaucoup plus gêné (il avait une belle et grosse voiture...). Il faut dire qu'il s'agissait de M. le Maire, l'information est sortie dans sa première phrase.
C'est sans un bonjour mais avec beaucoup de hauteur qu'il nous a asséné une leçon de civisme en bonne et due forme, leçon qui n'a laissé aucune place à la discussion. Peut-être n'avions-nous pas très envie de discuter non plus, c'est un peu ça avec les gens qui se croient partout chez eux...

Une occasion de plus d'apprécier à leur juste valeur l'ouverture et l'amabilité des personnes qui nous avons rencontrées tout au long de notre périple, car mis-à-part cette mésaventure, tous les contacts que nous avons pu prendre ont beaucoup enrichit ces huit jours.

Après avoir dévalisé une fois de plus la remorque-cuisine, l'avoir vidée des dernières viennoiseries du matin, nous sommes repartis sur les routes du Loiret, mais l'Essonne était déjà partout ! Malesherbes passée, nous avons apprécié la traversée du Parc naturel du Gâtinais, dans lequel nous avons croisé Yannick et Cristina venus en moto à notre rencontre (pour le plus grand bonheur de tous...).
Un pause photo s'impose à Gironville-sur-Essonne, qui se transformera en pause repas, et en dernière pause de la 5B !

Dernier repas à base de chemouille (comprendre semoule, mais quand la Directrice est fatiguée ou qu'elle en a déjà plein la bouche ça peut sortir autrement) et de concentré de tomate. Ce jour-là ce n'est pas la chaleur qui nous fera boire des litres et des litres. Yannick et Cristina sont gentils, ils nous proposent de partager leur taboulé... comment dire...

Quelques "bon appétit" fusent des fenêtres alentour. Toujours sympas les gens, et curieux, c'est important. A deux doigts de la sieste digestive nous nous retenons pourtant car c'est Titi qui s'est proposé de monter la garde et quand le Titi est là, les petits minets ne dorment pas sur leurs deux oreilles ! Ça n'a pas empêché Cristina de se retrouver trempée, mais je crois qu'elle l'avait bien cherché.
Ultime tirage au sort, et c'est Titi qui fera l'arrivée à Saint-Vrain en camion...

Enfin nous repartons, notre prochaine halte sera donc à Saint-Vrain (nous temporiserons un peu en route quand même car la dernière étape a été rondement avalée).
De mémoire rien à signaler sur cette portion sinon la joie de trouver notre comité d'accueil devant le gymnase de Saint-Vrain. Les couleurs des clubs essonniens sont bien représentées, que du bonheur !
Et puis la rando de l'arrivée s'est bien déroulée, il faut dire que les organisateurs ont de la bouteille ! Ils ont mené tout le monde en sécurité et avec plaisir jusqu'à la place du 11 novembre à Brétigny-sur-Orge. Arrivés un peu avant 17h, accueillis par les familles et amis, que demander de plus?

   

Et bien si, ils ont trouvé plus à nous offrir: un goûté au sourire gourmand et édenté donc avec le gâteau de FredX, d'autres douceurs, à boire à manger, sur place, ou à emporter puisque chacun de nous 9 a reçu une boîte avec 5 mignonettes de Coca à l'effigie des 5 villes en B, 5 petits paquets de bonbons et d'autres choses touchantes, réalisées par les soins de Jaja.

Nous sommes vraiment contents de voir chacune des personnes présentes, ça compte beaucoup, ainsi que les commentaires que vous nous avez laissés durant tout le raid, par le site, par téléphone ou par mail...

La fête se passe, et la journée n'est pas fini, tout le monde remonte dans le Bahut-Qui-Sent-La-Croquette pour rejoindre Boissy-sous-saint-Yon et nos carrosses respectifs. Arno et moi ramenons ensuite PapyLou et son indispensable remorque, Reno, le camion (après un lavage de rigueur). 21h, Bruyères-le-Châtel, on se fait sermoner par le chat : non franchement, huit jour, vous abusez... Heureusement que la voisine était là, hein ?!

L'aventure est officiellement terminée, mais officieusement, c'est comme les 24h en duo, la rollathlon, il va falloir attendre la prochaine pour qu'on arrête d'en parler alors pour le moment on savoure encore un peu...

Encore un grand merci à tous, à mon escargot de m'avoir emmenée dans son sac-à-dos comme il me l'avait promis il y a deux ans.

4 commentaires

#1 mardi 30 juillet 2013 @ 23:20 Christiane a dit :

Merci à Fredx pour les comptes-rendus quotidiens qui ont permis de nous faire partager votre périple.
Je suis admirative de vos exploits. Rechausser tous les matins les rollers alors qu'on a mal aux pieds...Encore une fois vous avez repoussé les limites de la souffrance.
Il vous reste les bons souvenirs et les anecdotes qui ont émaillées votre parcours en attendant la 6B.
Bien amicalement.

#2 mercredi 31 juillet 2013 @ 13:48 SYLVIE a dit :

Encore une belle aventure qui se termine , des souvenirs plein la tête, des régions magnifiques, des paysages variés et des rencontres toujours surprenantes : Bernard l'accordéoniste de Bain les Bains, Jeannot ancien bucheron et sculpteur sur grès, Marie-Hélène et sa fontaine, le cycliste en vélo à bras ralliant Nantes à Budapest afin de récolter des fonds pour le handisport ( là on se sent vraiment "petit" ), les randonneurs allemands en vélo couchés et tous les autres ...
Un grand merci à tous ceux qui nous ont rejoint sur la route en cours de séjour ( beau-papa, belle maman , Juju, Yannick et Christina) et tous ceux qui nous ont accompagnés sur les derniers km de St Vrain à Brétigny .
Merci pour tous vos messages et encouragements tout au long du séjour .
Merci à Arno et Camille pour le tracé et l'organisation de ce circuit .
Enfin un grand merci à Fredx pour sa disponibilité et son imagination toujours aussi débordante !
Merci au CSB Roller de pouvoir nous faire vivre une telle aventure !
Il est temps maintenant de récupérer un peu de sommeil , de laisser les orteils s'épanouir dans les tongs pour bientôt repartir vers d'autres aventures !

A bientôt

#3 jeudi 01 août 2013 @ 21:55 Guillaume a dit :

ET bien çà y est, cette rando 5B est terminée et une fois de plus elle a été très riche en rencontres et jolis paysages. D'ailleurs ce parcours m'a semblé le plus varié parmi l'ensemble des raids avec de jolies montagnes, des canaux, des vignes, des lacs, et quelques fois du grattons. A ce sujet, même si on a eu 2-3 portions assez désagréables, dans l'ensemble j'ai l'impression que le revêtement était meilleur : jamais nous ne nous sommes retrouvés sur du gratton pendant 80 km de suite : royal !!!
Cette semaine post rando est assez difficile, même si j'ai eu la chance d'éviter les blessures, il faut récupérer toute la fatigue accumulée, mais tout va rentrer dans l'ordre rapidement.

Une fois de plus cette rando n'aurait pas pu se faire sans de nombreux intervenants, donc merci à Camille et Arno d'avoir oeuvrés sur cette édition. Tout était prévu d'avance : le parcours, les campings, les restos et cela nous permet de gagner énormément de temps qui se traduit par un peu de détente en fin de journée une fois la tente montée.
Merci également à FredX d'avoir tenu à jour ce site avec ses nombreux articles dont nous sommes toujours aussi fans.

Merci à tous ceux qui ont laissé un petit mots d'encouragement ou ont croisé notre route pour une pose repas ou bien quelques kilomètres. ça leur permet par la même de découvrir notre quotidien qui parfois est différent de celui romancé sur le site.
Et puis merci à l'ensemble des participants d'avoir contribué aux nombreux bons souvenirs qui restent en mémoire et qui ressurgissent à la moindre photo ou vidéo.

A bientôt

#4 mercredi 07 août 2013 @ 19:09 mamy choupette a dit :

Et oui voila un 4eme raid bien fini , pas de bobos aux pieds , pas de fatigue mais je me suis oblige a laisser les rollers dans le placard pour une petite semaine.
cette 5B avait un parcours bien moins monotone que la rando 4B et oui nous avons une belle france avec des paysages varies ,des montées , des descentes (, choses que nous n'avions pas trouver en allemagne, hollande et belgique.) et du gratton , ah le gratton ,ingrédient indispensable sur un 800 km .
Le temps rien a redire , les orages nous ont evite quoique un peu chaud quand même , mais c'est mieux que la pluie.
chapeau bas a camille et arno qui ont fait toute l'organisation , quel boulot , et je sais de quoi je parle!!!!!!
Grand bravo a fredx qui assure le résumé de la journée.
Merci a tout ceux qui sont venus nous voir sur le parcours .
Grand merci aussi a la ville de bretigny qui nous prette le mini bus , notre sauveur ce mini bus ,surtout pour certains.
Pour ma part ce genre d’épreuve reste bel et bien ce que je préfère.