retour à la liste des participants

Camille   

La première épreuve de la 5B c’est cette présentation !
Non, à tout bien y réfléchir, la première épreuve de la 5B fut de l’attendre durant 2 ans. Deux ans de préparation, certes ponctués d’aventures, et deux ans aussi qui ont transformé ma vie. Je suis fière aujourd’hui d’être du voyage, d’être du CSB, et d’être avec mes coéquipiers qui à chaque entraînement savent ajouter du plaisir à celui de patiner.

Mais prenons les choses dans l’ordre.
J’ai commencé le roller au club de Gif-sur-Yvette à la rentrée 2009. Oh je patinais déjà un petit peu : j’ai de bons souvenirs aux randos de Paris et sur les voies vertes avec mon papa et quelques copains, mais rien de sérieux. A Gif, j’ai rencontré Claudie, la coach, et ça ce fut la découverte d’une source de motivation intarissable. L’entendre parler de ses courses, de ses raids, de ses longues ballades du dimanche matin avec le CSB.

Puis dans un élan de folie, j’ai fait mon premier 6h en solo. Je l’ai beaucoup appréhendé. C’était au circuit Carole, et j’ai adoré rouler longtemps, entourée de gens que j’apprécie, soutenue et soutenant tout à la fois.

Tout s'accélère, grâce au CSB

Après cela je me suis dit : finalement ce n’était pas si dur. Et si ce que l’on considère comme difficile était toujours plus accessible que prévu ? Dans tous les cas, pour ne pas regretter, il faut tenter. J’ai d’abord tenté les sorties du dimanche matin avec Brétigny, 20, 40, 50km, avec des côtes, du gratton et toujours une ambiance collégiale. La première fois ce fut dur, merci Titi pour la poussette dans ma première côte de Lardy.

Puis c’est devenu de plus en plus facile, le plaisir de se dépasser laissant petit à petit place au bonheur de rouler entre copains, au milieu des champs, sur les routes forestières de l’Essonne, et parfois à la poursuite de quelque vélo.

Ma seconde source de motivation
J’ai donc fréquenté le CSB de manière plus assidue, et c’est là qu’intervient ma deuxième source de motivation intarissable ! Eté 2011, mon cœur flanche un jeudi matin pour Arno qui doit partir avec la Rando 4B quelques semaines plus tard. Alors, avec un peu de frustration je suis l’équipée de très près, et à quatre, Reno inside, nous allons les rejoindre pour animer la soirée de leur avant-dernière étape. Comité d’accueil avec colliers de fleurs, nous les faisons sourire. Nous croquons un peu dans leur rêve ce soir-là, c’est très contagieux ! Au matin de la dernière étape, Arno et moi nous levons à 5h pour aller chercher -en footing- les croissants. J’ai bien fait d’y voir un signe ;-)

Deux ans plus tard, je vis avec Arno, nous nous marierons en avril. Le roller m’a apporté tant de bonnes choses que je ne compte pas m’arrêter de sitôt.

Ce que j'aime et j'attends de la rando 5B
Côté « palmarès » je reste techniquement mauvaise, mais l’endurance et le cœur y sont et m’offrent parfois un podium (6h de Carole solo, marathon de Beauvais, semi-marathon de Dijon). Cette année une semaine après notre Duo féminin aux 24h du Mans, où nous finissions 2ème avec Claudie, nous étions à la Roll'Athlon, une course splendide que je recommande. Mais je sais que la Rando 5B est une semaine où chaque épreuve d’endurance s’ajoute à la précédente, et j’espère que mon corps ne me fera pas de mauvaise surprise, ni mon sale caractère ! Il est difficile de savoir si on est prêts, mais ce que je sais c’est que j’en ai envie ! Et j’espère que tout le monde appréciera ce voyage un peu préparé par nos soins.

8 commentaires

#1 vendredi 12 juillet 2013 @ 16:27 Fred a dit :

Allez Camille ! Tout Thalès est avec toi !
... enfin déjà moi (^.^)

#2 samedi 13 juillet 2013 @ 18:21 mamy choupette a dit :

le CSB roller c'est une vrai famille

#3 lundi 15 juillet 2013 @ 08:17 K1000 a dit :

Merci Fred, c'est même un peu impressionnant vu comme ça !

#4 mercredi 17 juillet 2013 @ 09:20 dom² a dit :

Nul doute que vous ferez cette rando B-B-B-B-B gaiement !
(ne jeter plus, eco-blague recyclable)

#5 jeudi 18 juillet 2013 @ 07:40 K1000 a dit :

Merci ! à ce rythme-là, la gaieté du CSBrétigny ira bon train...
Plus d'humour noir et moins d'énergie grise, c'est parfait !

#6 vendredi 19 juillet 2013 @ 22:33 SYLVIE a dit :

Une progression fulgurante depuis ton arrivée ... c'est l'amour !
Une petite chenille mais aussi un grand St Bernard ( souvenir extra de la dernière Roll'athlon ! )

#7 mardi 23 juillet 2013 @ 08:07 Éric GW a dit :

Vas y Camille, le GM ne t'as pas eu et ce n'est pas ces quelques kilomètres et cette chaleur qui vont te faire renoncer ! Bonne continuation

#8 mardi 23 juillet 2013 @ 23:21 rozenn a dit :

Un miaou d'encouragement de la minette qui se porte comme un charme... malgré la chaleur Essonnienne ! Bref orage en tout début d'aprem, pas de quoi rafraîchir l'atmosphère. Admirative, je le suis pour mes voisins sportifs... et pour le reste du groupe 5B. Roulez bien vers d'autres belles découvertes. K1000 attention aux chevaux.